26

Lovecraft 2020

Color Out of Space

Prenez un peu de Richard Stanley, ajoutez-y un soupçon de H.P. Lovecraft, saupoudrez le tout d’une bonne dose de Nicolas Cage et vous obtenez Color Out of Space, un film fantastique dans lequel un père de famille découvre une météorite fraîchement tombé dans son jardin. Un gros caillou qui contient un dangereux organisme extraterrestre… « Nous avons remis au goût du jour la nouvelle de Lovecraft pour la faire entrer dans le 21e siècle, ce qui risque d’énerver ses admirateurs » expliquait Stanley lors du tournage. « Je devais bien ça à HPL que je voulais présenter à une nouvelle génération d’adolescents de 13 ou 14 ans qui le considère sûrement comme quelque chose de suranné et n’intéressant que leurs grands-parents. » Espérons que le cinéaste britannique aura retrouvé la niaque de son premier film, le destroy Hardware, pour redorer le blason d’une carrière assez mal en point depuis l’échec commercial du Souffle du démon, son renvoi en plein tournage de L'Ile du Dr. Moreau et le segment décevant de The Theatre Bizarre. Allez, on y croit !

JBH